Les honoraires des agents immobiliers : mieux les comprendre.

honoraires agents immobiliers

 

Aujourd’hui nous allons parler d’un sujet tabou et qui fâche : les honoraires de l’agent immobilier.
J’insiste tout particulièrement sur le terme « honoraires ». En effet il est courant d’utiliser les termes « commission » ou « frais » lorsque nous parlons de la rémunération des professionnels de l’immobilier. Je trouve que ces termes peuvent laisser croire que notre rôle ne consiste qu’à « encaisser des pourcentages » …
Car il y a un travail derrière ces honoraires malgré l’idée que voudraient véhiculer certains esprits chagrins !!!

Honoraires des agents immobiliers : que comprennent-ils exactement ?

Alors, ces fameux honoraires tant décriés, que comprennent-ils ?
Des heures principalement, et un grand nombre pour être plus précis…

Plus que de simples honoraires:  des heures et des heures de prospection.

Ce n’est pas la partie la plus simple ni la plus gratifiante de notre métier et beaucoup rechignent à la faire… Elle est pourtant indispensable.
Prendre le téléphone pour se faire insulter assez régulièrement ou braver le froid pour faire du « tape-tape » (aucune connotation sexuelle là dedans. Je voulais bien évidemment parler de porte à porte. Certains « professionnels » n’hésitent pas « à se prostituer » en bradant leurs honoraires mais c’est un autre sujet…) n’est jamais plaisant. Du moins pour ceux n’ayant aucune tendance masochiste. Mais il s’agit des seuls moyens, excepté le relationnel et le réseau, de rentrer du mandat qui est le vivier de notre activité.

Les heures passées à faire des évaluations.

Pour la plupart d’entre nous, les avis de valeur sont offerts (je n’aime pas trop le terme « gratuit »).
Si un avis de valeur était égal à une vente, je ne serais probablement pas en train d’écrire mais plutôt en train de réfléchir à la couleur de mon futur yacht !
« J’envisage de mettre mon bien à la vente (argumentaire classique et utilisé par certains pour ferrer un agent immobilier). J’aurais besoin d’une estimation ».

Voici en résumé le temps nécessaire pour la réalisation d’un avis de valeur :

  •  Déplacement et temps passé sur place : entre 1h et 2h
  • Travail au bureau (recherche, rédaction, mise en forme) : environ 2h
  • Remise du document, discussion, prise de mandat éventuelle : environ 1h.

La dernière partie peut ne durer que 3 mn si le client est furieux par rapport au prix que nous aurons indiqué sur le document. En arrondissant grossièrement, nous pouvons estimer à environ 5h le temps nécessaire à la réalisation d’un avis de valeur convenable.
Les agents immobiliers doués d’empathie auront probablement réussi à gratter un café lors du premier RDV. Le deuxième café est plus aléatoire, encore une fois en fonction du prix préconisé !
Il n’est pas rare que la mise en vente éventuelle n’intervienne jamais…
Un thème revient de façon récurrente dans les déjeuners entre confrères : doit-on faire payer les avis de valeur ?
Je ne manquerai pas de ressortir ma plume pour rédiger un article sur ce sujet ultérieurement.

Les heures de conseils et de suivi :

Quand on est consciencieux, on s’implique et quand on s’implique ça prend du temps ! (comme je l’explique dans mon article: Photos immobilières: ne rien laisser au hasard.)
Prendre une heure pour expliquer à un propriétaire que la mise en valeur de son bien va passer par une dépersonnalisation, n’est guère aisé. Lui expliquer que cela va impliquer de cacher le meuble légué par l’arrière-grand-mère n’a rien d’une sinécure.
Parfois, vous vous retrouvez à bouger vous-même ces fameux meubles car vous comprenez rapidement que la voie du succès passe par là (et surtout qu’ils ne bougeront pas tout seuls).
Le professionnel de l’immobilier va aussi passer pas mal de temps (parfois très tard le soir) devant son écran à taper les comptes-rendus nécessaires à la visibilité de son activité par les clients. Certains ne le font pas. Et cela contribue malheureusement à cette réputation d’argent « facile » sur le dos de gens qui « eux » travaillent durement pour le gagne.

Les heures de visites et de négociations :

Les heures cumulées à :

  • attendre le client en retard (voire qui ne vient pas du tout et qui « oublie » de vous prévenir…) vous obligeant à décaler tout votre emploi du temps réglé comme une horloge
  • arpenter des terrains sous la pluie ou le froid
  • ouvrir les biens pour permettre aux diagnostiqueurs ou aux artisans d’effectuer leurs missions
  • argumenter au téléphone en pensant être ce qu’il y a de plus cohérent, mais qui ne semble pas si évident lorsque vous avez à faire à deux parties ayant des intérêts diamétralement opposés…

Honoraires des agents immobiliers : découvrez l’envers du décor.

Du temps, du temps et encore du temps. Cette denrée devenue si précieuse et dont vous êtes le seul à vous rendre compte à quel point elle rythme votre vie professionnelle (et pas que…)

Une fois toutes ces heures évoquées nous pourrions aussi parler de tout ce qui n’est pas chiffrable ni quantifiable: à savoir les doutes, les remises en question, les déceptions multiples et variées qui vous « mettent au fond du trou » et j’en passe…
Lorsque vous aurez à faire à un agent immobilier, essayez de prendre un peu de recul et d’imaginer l’envers du décor. Si vous parvenez à cette projection, croyez-moi: la simple idée de penser aux honoraires de ce professionnel résonnera de façon très différente dans votre tête.

J’aime comparer l’agent immobilier à un bon repas au restaurant. Si vous ressortez satisfaits de votre collaboration avec lui/elle, je peux vous certifier que le paiement de son travail ne vous posera pas le moindre problème.
Il est vrai que parfois on mange mal… Mais ceci est une autre histoire !

 


Vous souhaitez des conseils pour reconnaître un bon agent immobilier ? Rdv ici .

EN SAVOIR PLUS : Affichage des prix des professsionnels de l’immobilier

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now ButtonBesoin d'informations ?