Choisir un poêle à bois: Heta, le savoir-faire scandinave.

C’est l’hiver, et en hiver moi, ce que j’apprécie, c’est de pouvoir profiter d’un bon feu de cheminée.
Et aujourd’hui, j’avais envie de vous parler de mon coup de cœur : le poêle à bois Heta !

 

Poêle à bois ou poêle à granules : lequel choisir ?

Il y a 2 ans, nous avons décidé ma femme et moi d’entamer une deuxième vague de travaux dans notre maison datant des années 60 (qui avait déjà subi plusieurs améliorations !). Et le remplacement de notre bon vieil insert fut rapidement le sujet qui occupa le centre de nos conversations.

Insert avant pose d'un poêle à bois Installation d'un poêle à bois en rénovation

 

Evidemment, même si un insert est toujours préférable en terme de rendement qu’une cheminée à foyer ouvert, tout le monde le sait : on peut faire encore mieux.
Le dilemme qui se posa à nous fut dès lors de trancher entre le poêle à bois et le poêle à granules.
Si l’on considère le rendement et la simplicité d’utilisation, le poêle à granules remporte les suffrages. Efficacité, facilité d’utilisation, peu salissant, programmable…

Alors pourquoi avoir finalement décidé de choisir un poêle à bois ? Un seul mot : la flamme. Et oui, celle du poêle à granules est quasiment inexistante, et nous voulions sentir la présence du feu, car oui : le feu est vraiment une présence, le son des bûches qui crépitent, les flammes qui oscillent…Pour nous, il s’agissait d’un critère primordial. Mais nous ne voulions pas pour autant, perdre en qualité de chauffage.

 

Des poêles à bois dans la plus pure tradition scandinave.

Débutèrent alors les recherches. Vers quelle marque nous diriger ? Quels critères techniques devions-nous prendre en compte? Privilégier l’esthétisme ou le rendement ?….

Bref, que de questions auxquelles nous n’avions pas de réponses, faute de connaissances et aussi, faute de renseignements de la part de certains professionnels du secteur qui ne semblaient guère en savoir plus que nous !
C’est alors que le couvreur qui s’occupait du remplacement de notre toiture à cette même époque nous parla des poêles scandinaves Heta. Aussitôt, nous voilà sur Internet à chercher des informations : qu’avaient ces poêles de plus que les autres ?

Heta est une entreprise Danoise située à Lemvig, dans le Nord de la péninsule du Jutland. Toutes les étapes, du développement à la fabrication sont réalisées sur place, dans le respect des traditions et du savoir-faire danois.
Mais la particularité de la marque est de proposer des poêles à accumulation de chaleur, en particulier grâce à des pierres ollaires.

 

Poêles à  accumulation de chaleur: le rôle de la pierre ollaire.

La pierre ollaire, autrement appelée stéatite, est une pierre naturelle. Elle est utilisée depuis des millénaires dans l’artisanat. Riche en magnésite, un élément naturel qui contient du métal, elle possède un éclat particulier et une densité élevée. Elle contient aussi du talc, d’où sa grande douceur au toucher. Grâce à cette composition particulière, la pierre ollaire résiste extrêmement bien au feu. Côté design, La pierre ollaire possède un très beau veinage à l’aspect unique. Elle permet d’obtenir des habillages aux lignes design et au rendu brut très contemporain
Grâce à sa très forte densité, la pierre ollaire a la particularité d’accumuler de la chaleur pendant la combustion du bois, et de la restituer lentement des heures après (environ 8 heures). Cette spécificité confère à la gamme de poêles à bois habillés en pierres ollaires, le nom de poêle à accumulation ou poêle à inertie.

 

Notre choix: le poêle à bois Heta 840 avec four !

Nous nous sommes donc dirigés vers le distributeur local afin de se faire une idée un peu plus précise du dit-objet.

Dans le hall, des poêles tous plus beaux les uns que les autres. Mais rapidement, un modèle attira notre attention: le Heta 840 avec four. Oui vous lisez bien ! Et ce fut là le coup de cœur de Madame: un véritable four pouvant contenir l’équivalent d’un grand plat à tarte ou même une cocotte en fonte de taille moyenne.
Après une visite technique du responsable afin d’évaluer la faisabilité du projet à notre domicile, la décision fut prise !

Prix à titre indicatif: 7000 euros (comprenant la démolition de l’ancienne cheminée +  fourniture et pose du poêle). Il est possible de bénéficier d’un crédit d’impôts sur la valeur du poêle uniquement.

 

Poêle à bois Heta 840 Poêle à bois à accumulation de chaleur Poêle à bois avec pierres ollaires et four Poêle à bois Heta-Scanline

Et depuis 2 ans, nous profitons de notre poêle qui est devenu notre source de chauffage principal. Même si le feu s’éteint durant la nuit, la chaleur restituée pendant plusieurs heures nous assure une température encore très agréable au petit matin.
L’utilisation est ultra simple : pas besoin de papier journal, un démarrage en 5 minutes, une vitre auto-nettoyante grâce à la combustion de tous les résidus (nous nettoyons la vitre manuellement 1 fois/ mois), un bac à cendres que nous ne vidons que toutes les 3 semaines (là aussi, toujours grâce à l’effet de combustion hyper puissant qui génère très peu de résidus). Et puis, ce four bien sûr, où nous faisons cuire pizzas, pain, gâteaux, pommes de terre en papillote, ou même mijoter des plats en sauce…

 

Mes conseils d’utilisation pour le poêle à bois Heta 840:

  • La taille des bûches à utiliser doit être de maximum 30 cm.
  • Si vous souhaitez vous simplifier la vie, vous pouvez également utiliser des bûches de bois compressé. (c’est le choix que nous avons fait). Pas de rangement fastidieux de stères de bois, moins de saletés à l’intérieur car les bûches sont conditionnées en cartons. Plusieurs sites proposent même la livraison à domicile. Il existe des bûches de jour et des bûches de nuit, à la combustion plus lente…
  • Dernier conseil à vous donner : quelque soit le type de poêle à bois que vous choisissez, n’oubliez pas que plus la surface vitrée est importante, plus le rendement du poêle sera bas car il y aura plus de déperdition de chaleur.
  • Attention: si vous choisissez le modèle Heta 840 avec pierre ollaire et four, le tarif du ramonage sera plus élevé (entre 150 et 175 euros), car cela implique le démontage intégral du poêle et la dépose de la totalité des pierres ollaires à chaque fois (car le hérisson ne peut pas passer par la partie four). Risque de « casse » accru! (mais cela reste la responsabilité du professionnel! Je vous conseille donc de faire appel à la même entreprise que celle ayant effectué la pose du poêle pour le ramonage. Vous vous épargnerez bien des désagréments !)

 

En savoir plus sur les poêles à bois Heta – Scanline .

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Call Now ButtonBesoin d'informations ?